Informations

  • BIODYNAMIE

     

     

    Mouvement Biodynamie

     
     

    Le mai le joli mai a paré les ruines
    De lierre de vigne vierge et de rosiers
    Le vent du Rhin secoue sur le bord les osiers
    Et les roseaux jaseurs et les fleurs nues des vignes

    Extraits de Guillaume Apollinaire, Rhénanes, Alcools, 1913

     

    Ce mois-ci dans la lettre d'info  :

    • La revue Biodynamis "nouvelle formule" : 1er numéro à télécharger gratuitement !
    • Ré-impression du livre "Viticulture Biodynamique" : petite vidéo de présentation.
    • Jardin : utiliser l'ortie, ça vous démange ?
    • Présentation de l'association régionale de Biodynamie du Val de Loire.
    • Formations 2020 - 2021 dans l'ouest.
    • Infos diverses : Nouvelles de Voyage en Terre Bio, vidéos : projet "Fermes vivantes" du Goetheanum et film "La biodynamie" par l'Association Romande de Biodynamie.
     
     
    REVUE BIODYNAMIS
    NOUVELLE FORMULE
     

    La revue Biodynamis fait peau neuve !
     

    Le MABD, en partenariat avec l’association Demeter France, vous propose une nouvelle version de la revue trimestrielle Biodynamis, suite à sa fusion avec le Bulletin des Professionnels.

    Elle s’adresse à tous les publics qui font la biodynamie d’aujourd’hui, citoyen.ne.s comme producteur.rice.s, une communauté de valeurs et de pratiques. Notre ambition est de nourrir notre aspiration commune à une relation plus juste et plus sensible à la terre, aux plantes, aux animaux et aux êtres humains. 

     

    Un format différent et un graphisme revisité invitent à la découverte de personnes, de lieux, d’initiatives, à l’approfondissement d’aspects pratiques et fondamentaux, depuis le champ jusqu’à l’assiette, en s’enrichissant de regards croisés multiples. Pour s’adresser à un lectorat diversifié, expérimenté ou débutant, plusieurs portes d’entrées sont proposées. Au jardin ou sur un domaine agricole, théorie et pratique s’équilibrent.


    Pour cette première, nous vous offrons le 1er numéro à télécharger gratuitement, pour cela : cliquez ici !!

    Ou pour le feuilleter en intégralité : cliquez ici !!

    Et pour vous abonner : cliquez là !!

     

    Prix au numéro : 7 € / Abonnement simple : 36 €

    Service abonnement : boutique@bio-dynamie.org

     
     
    RE-IMPRESSION DU LIVRE :
    VITICULTURE BIODYNAMIQUE
     
     

    Considéré comme un ouvrage de référence en la matière, le MABD, en partenariat avec le Goetheanum, ré-imprime le livre "Viticulture Biodynamique".
    Et qui mieux que Jean-Michel Florin, co-auteur du livre, pour vous parler de cet ouvrage. (Cliquez sur l'image pour démarrer la vidéo et montez le son !!).

     

     
    Cliquez ici pour commander le livre
     
     

    ⚠️ Achat sur notre boutique en ligne et paiement par CB uniquement. Merci de ne pas envoyer de commandes par courrier, celles-ci ne pouvant être traitées pour le moment, la plupart d'entre nous étant encore en télétravail.
    A noter que dans le contexte actuel, la Poste reprend doucement son activité, les commandes prendront peut-être plus de temps pour être traitées et acheminées.

    Pour contacter le service commande : boutique@bio-dynamie.org

     
     
    TRAVAUX DU JARDIN : utiliser l'ortie, ça vous démange ? 
     
     

    Parmi les nombreuses plantes dont les propriétés peuvent être utiles au jardin, l'ortie est sans doute la plus connue, et à raison. Très répandue, facile à récolter, elle répondra à elle seule aux problématiques les plus courantes que rencontrent les jardiniers. Mais il faut savoir bien la préparer en fonction de l'effet que l'on en attend.


    Une tisane d'ortie stimulera la vitalité et la santé des jeunes plantes. Elle renforcera en particulier leur résistance aux maladies cryptogamiques et aux conditions sèches. Elle sera notamment très utile pour les plantes-fruits d'été en début de saison, lorsque les températures nocturnes sont encore un peu fraiches. Additionnée d'un peu de savon noir, elle repoussera efficacement les pucerons. Pour la réaliser, on récolte les sommités des orties avant floraison en cassant les derniers 15 ou 20 cm de la tige. Une bonne poignée de ces tendres tiges garnies de leurs feuilles (environ 250 g de plante fraiche ou 25 g de plante sèche) sont simplement plongées dans 3 à 5 l d'eau frémissante (80-90 °C). Les laisser infuser ensuite jusqu'à refroidissement. Diluée à 20 %, vous obtiendrez une vingtaine de litres, quantité largement suffisante pour deux passages consécutifs (un matin et le soir par exemple) sur un grand jardin.


    L'extrait fermenté de courte durée s'obtient en laissant macérer 1 bon kilo de plante fraiche (100-120g de plante sèche) dans une dizaine de litres d'eau, de pluie de préférence, le chlore des eaux du réseau ne stimulant pas les fermentations.... Pour cette utilisation, la plante entière peut être fauchée : simple et efficace ! Brasser au moins une fois par jour votre macération pour y incorporer de l'air et remettre dans le liquide les plantes qui restent en suspension. Au bout de 2 à 4 jours, en fonction de la température, un bon tapis de bulles se forme lorsque vous brassez ; c'est le moment de filtrer pour pulvériser sur votre jardin. Plus concentré que la tisane, son effet répulsif sur les insectes est plus marqué. C'est aussi un engrais foliaire efficace. Diluez-le à 20 % également (un volume d'extrait fermenté pour 5 volumes d'eau).


    L'extrait fermenté de longue durée s'obtient sur la même base mais la fermentation est prolongée jusqu'à ce que les bulles n'apparaissent plus au brassage, soit une durée de 5 à 8 jours en général. L'odeur est alors puissante mais ne doit pas être nauséabonde. Dilué à 10 %, vous obtenez un engrais liquide qui stimulera vivement la croissance des plantes exigeantes en azote, tomates et autres légumes d'été par exemple (attention sur les plantes-racines comme le céleri ou la pomme de terre, le purin d'ortie peut amoindrir la durée de conservation). Pour un usage immédiat, nul besoin de filtrer. Pour conserver les extraits fermentés, il est par contre nécessaire de réaliser une fine filtration, avec un tissu par exemple, et de remplir des bidons au maximum pour éviter le contact avec l'air. La conservation est possible plusieurs mois dans un endroit frais et sombre. Fiez-vous toujours à l'odeur pour être sûr que la préparation n'a pas entamé un processus de putréfaction néfaste.


    Enfin, l'ortie est également une plante des préparations biodynamiques du compost. Pour réaliser cette préparation, il suffit de récolter les orties en tout début de floraison, feuilles et hauts des tiges. Les laisser ensuite faner quelques heures au soleil et les enterrer dans le sol. Pour cela il faut les protéger dans une poterie de terre cuite, un sac de jute... Elles devront passer toute une année en terre avant d'entre partagées avec votre groupe local d'élaboration des préparations !

     

    Par Gauthier Baudoin, formateur au MABD


    La tisane d'ortie est particulièrement bénéfique pour les arbres fruitiers en début de saison.

     

     

    ______________________________________________________________________

     

    ⭐ Et aussi : retrouvez chaque semaine sur notre site internet la rubrique Conseils au jardin du MABD :

    Conseils hebdomadaires - jardinez avec les astres

    ______________________________________________________________________

     

     Retrouvez toutes les infos sur les préparations biodynamiques, plantes sèches et minéraux ainsi que les possibilités de commander sur notre site internet 

     https://www.bio-dynamie.org/produits-et-services/preparations-biodynamiques

     

     Service commandes : boutique@bio-dynamie.org

     
     
    FOCUS SUR L'ASSOCIATION DE BIODYNAMIE DU VAL DE LOIRE
     
     

    Le Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique (MABD) est un organisme de développement de la biodynamie en France, pour les agriculteurs et pour les jardiniers. Il fédère une vingtaine d’associations régionales et francophones.
    Aujourd'hui, nous faisons la connaissance de l'Association de BioDynamie du Val de Loire (ADBVL).

     

    Fédérée au MABD, l’ABDVL, Association BioDynamie du Val de Loire, décline la promotion de la biodynamie sur le territoire qui se dessine de part et d’autre de la Loire, d’Orléans à l’Océan. Elle est constituée d’environ 180 membres, dont une majorité de professionnels. En effet, de par la présence sur son territoire de nombreux vignobles, elle bénéficie du dynamisme de viticulteurs très engagés dans la pratique de la biodynamie, qui offrent ainsi une lisibilité quant aux pratiques de cultures en biodynamie au niveau de notre grande région. 

     

     

    L’ABDVL entend apporter des réponses concrètes de pratiques adossées sur les principes de la biodynamie, que ce soit en termes de partage de compétences, de formation et d’accompagnement d’agriculteurs, d’éleveurs et de jardiniers. La sensibilisation du grand public, et notamment des consommateurs n’est pas en reste, les bénévoles de l’association témoignent de l’agriculture biodynamique sur des foires et expositions locales.

     

    L’ABDVL s’appuie sur une dizaine de groupes locaux qui se réunissent pour élaborer ensemble des préparations utilisées en biodynamie et sur deux coordinations assurées par des bénévoles : Patrick Thomas couvre les Pays de Loire et Cédric Godbert et Jean-Pierre Genestier le Centre-Val de Loire. 

     

    Une salariée du MABD, Aurélie Paquez, dédiée au "grand ouest" de la France, consacre une partie de son temps, depuis fin 2018, à l’animation de notre région, en ayant à cœur de développer des réponses de formation, tant à destination des agriculteurs que des jardiniers.

    L’année est rythmée autour de 4 temps forts, un peu à l’image du cycle solaire annuel :

    • l'assemblée générale en hiver, temps riche en échanges et partages,
    • suivi d’un module d’approfondissement d’une thématique : les journées préparations de printemps, 
    • les causeries d'été, espace d’échanges où nos différents membres, éclatés sur notre grande région, ont plaisir à se retrouver,
    • les journées préparations d'automne.
     

    À cela s'ajoutent diverses activités et évènements, comme la journée semences, les participations à des festivals et foires avec le stand de livres, des présentations de la biodynamie effectuées à la demande de partenaires locaux…

     

    Enfin, notre région a le bonheur d’héberger un BPREA à Segré qui forment, à l’instar du BPREA d’Obernai, une vingtaine de jeunes aux pratiques de la biodynamie sur deux ans. Elle participe au « Collège d’Enseignement ».

     

    Retrouvez nous sur notre site internet, créé le 25 décembre 2019 : vous y trouverez les évènements, nos visages dans le trombinoscope, les comptes rendus sensibles…

     
     
    FORMATIONS DU MABD
     
     

    Rappel

     

    Les formations qui étaient programmées jusqu’à la mi-mai sont reportées à des dates ultérieures. Nous essayons, dans la mesure du possible, de les reporter à l’automne.
    Rendez-vous sur notre page dédiée, nous la mettrons à jour au fur et à mesure des nouveaux éléments.

     
     

    Nouveau cycle de formation au jardinage biodynamique dans l'ouest - 2020/2021

    4 samedis au cours des 4 saisons pour apprendre la biodynamie au jardin. Ouvert à tous. 

     
     

    Un cycle dans le 37 à Villandry et Saint Avertin près de Tours : voir la plaquette

    Un cycle dans le 35 à Bains sur Ouest près de Redon : voir la plaquette

     
     

     
     

     
     
     

  • soutenons la productionlocale

     

    Bonjour à toutes et tous,

    En ces temps inédits, on est tous plus préoccupés à consolider voire étoffer nos modèles alternatifs qu’à faire des compte rendus (celui de notre réunion du 12 mars arrivera en son temps ;).

    Il y a notamment une forte mobilisation pour assurer les circuits de distribution des producteurs locaux, mis à mal par l’interdiction des marchés de plein vent :

    -          Avis aux producteurs : « nous sommes prêts à ouvrir une AMAP éphémère en temps crise dans le local de la future épicerie La Tourniquette pour les producteurs qui auraient besoin suite à la fermeture des marchés. Toutes les modalités sont à définir avec les paysans intéressés. » Merci de contacter directement Léo Coutellec : coerrance@riseup.net / 06 11 72 90 98 ;

    -          Le réseau des AMAPS Bourgogne Franche Comté fait un gros travail pour permettre le maintien de leurs distributions ; mise en place d’organisations adaptées et surtout demandes collectives d’autorisations préfectorales. Le Préfet de la Côte d’Or a autorisé hier officiellement la poursuite de « la distribution de paniers alimentaires par les AMAPs

     

    -          La Région Occitanie a mis en place la plateforme solidarite-occitanie-alimentation.fr : outil de communication pour les producteurs fermiers.sous la forme d’une carte interactive des producteurs et petits commerçants en capacité d'effectuer des livraisons de produits alimentaires directement chez les particuliers. Les agriculteurs membres de réseaux de circuits de proximité et qui souhaitent effectuer des livraisons à domicile peuvent facilement se référencer sur le site.

     

    -          Les groupes locaux de Nature & Progrès interviennent auprès des maires pour demander des dérogations aux préfets. Voir le courrier type utilisé
    www.natureetprogres.org/wp-content/uploads/2020/03/Coronavirus-courrier-Maire-du-18-mars-2020.pdf et la page "comment continuer à s’approvisionner auprès des producteurs locaux" www.natureetprogres.org/coronavirus-et-vente-directe-comment-continuer-a-sapprovisionner-aupres-des-producteurs-locaux/

    - InPACT Occitanie propose un document collaboratif à faire connaître et à remplir ! (qui aborde aussi les besoins identifiés ou à venir des paysans, parce qu’il faut aussi prendre en compte cette difficulté) : https://etherpad.alolise.org/p/9fqa-coordoinpactoccitaniecovid-19?lang=fr

     

    Les mobilisations s’organisent pour soutenir et démontrer que le local, c’est la bonne échelle, humaine et solidaire !

    A très bientôt

    Catherine

  • Rufféen

    Ruffen janvier2020

     

  • les punaises

    Quelques informations sur les punaises...

    Les punaises au jardinles-punaises-au-jardin.docx (426.98 Ko)

    PCL

  • Troc plantes à Baubigny

    Bonjour à vous tous, 

     

    Le foyer rural de Baubigny organise sa traditionnelle vente de chrysanthèmes

     

    le dimanche 27 octobre de 8 h à 12 h au mille club au hameau d'Evelle

     

    et ses trocs plantes et confitures de 10 h 00 à 12 h 00

     

    Venez échanger vos plants et rencontrer d'autres jardiniers amateurs 

     

    à bientôt 

     

    Jacqueline 

     

    06 65 77 18 91

  • conférence de Konrad Schreiber

    https://youtu.be/BLPFlcSbjAc

  • Hervé Chabert, son nouveau livre : Mon balcon en permaculture

    Hervé vient de sortir son nouveau livre.

    En complément, vous pouvez aller sur son site web : http://www.unpotagerbiosurmonbalcon.fr/

  • Légumes anciens

    Des légumes rustiques relancés grâce à la mémoire russe des semences

    04/04/19 à 15:00 Mise à jour à 15:00  Source : Afp renvoi vers le site :Le Vif

    Les "haricots de Lyon" et le chou "quintal d'Auvergne" doivent une fière chandelle au botaniste russe Nikolaï Vavilov. Disparues pendant des décennies, des graines de ces vieux légumes français rustiques et résistants ont été retrouvées dans la plus ancienne banque de semences du monde: à Saint Petersbourg, en Russie.

     

    Lire la suite

  • le Dicamba, nouveau pesticide de Monsanto

    Encore plus dangereux que le glyphosate, le Dicamba, nouveau pesticide de Monsanto utilisé en combinaison avec les semences OGM qui lui sont résistantes, fait des ravages aux États-Unis.

    Il était encore autorisé en Europe jusqu'à fin 2018 et son autorisation risque d'être reconduite.


    D'autres informations ici:

    https://www.courrierinternational.com/article/apres-le-glyphosate-le-dicamba-fait-des-ravages-aux-etats-unis-0
    https://blog.kokopelli-semences.fr/2017/11/a-qui-profitera-vraiment-linterdiction-du-glyphosate-a-monsanto/


    IL EST D'AUTANT PLUS URGENT D'EXIGER L'INTERDICTION DE TOUS LES PESTICIDES CHIMIQUES!

    FAITES SIGNER L'APPEL DES COQUELICOTS PARTOUT AUTOUR DE VOUS!

    Martine.

     

     

  • Quelques infos sur les méthodes de lutte en bio

    Bonjour,

    Un peu de lecture par ces temps bénis où nos nappes se remplissent mais ne nous incitent guère à mettre le nez dehors...

     - Calendrier des traitements bio : pièges- nématodes - phéromones - prédateurs

    calendrier-des-traitements-bio

    Depuis le calendrier, vous êtes redirigés sur les sites qui vendent les produits proposés et là, c'est très intéressant car tout est très bien expliqué (cliquer systématiquement sur "lire la suite", c'est très complet)

     

    - Exemple pour lutter contre les limaces en utilisant des nématodes

    https://fr.jardins-animes.com/anti-limaces-nematodes-lutte-bio-p-641.html#tab1



    - Insecticide bio pas cher et polyvalent :

    https://fr.jardins-animes.com/insecticide-biologique-bacillus-thuringiensis-30g-p-2276.html#tab1

     

    Clotilde

     

     

  • La Graine et Le Potager sur France 3

    Pour visionner le reportage réalisé par FR3 lorsque nos adhérents ont tenu le stand de la GP à Quetigny.

    En replay , voir le 19/20 bourgogne du 22 septembre 2018.

    Au second plan aprés nos jolies boites de graines.

    C'est au début du journal à 3 minutes 30.

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/emissions/jt-1920-bourgogne

    Cécile F.

  • tiques - mieux prévenir la maladie de Lyne

    Informations sur la maladie de Lyme

    Téécharger l'appication signalement-tique

    https//pay.google.com/store/apps/details?id=com.inra.VigiTic

    https//itunes.apple.com/fr/app/signalement-tique/idl257654095?mt=8

    contact presse ; Inra service de presse (01 42 75 91 86)

  • Ils s'installent à la ferme Mathias !

    Un extrait du journal "Rufféen", concernant l'installation d'Alexandre maraîcher bio à la ferme de Mathias.

    Installationcaroline alexandre

     

  • mais

  • Semences en "open-source"

    Petit film de Arte Tv de 3 minutes sur une initiative allemande pour créer des semences en "opensource" totalement libre de droits : https://www.arte.tv/fr/videos/076697-000-A/des-tomates-libres-de-droits-pour-tous

    Clotilde D.

  • Cours type MOOC

     Une information sur un cours de botanique type "MOOC".

    vous pouvez suivre ce lien pour en savoir plus :  https://mooc.tela-botanica.org/course/view.php?id=3

    et pour commencer : https://mooc.tela-botanica.org/

    Michel P.